Marie Michel

 écrivain

Marie Michel est l'auteur de JTM (2017) et de Monsieur Gagarine (2011), publié

sous le nom de Marie-Michèle Martinet aux éditions Gallimard.

IMG_0238_edited.jpg
 

Publications récentes

IMG_0230.JPG
Gagarine_edited.jpg

JTM

ISBN: 979-10-96011-17-9

Extrait

Le journaliste Paul Barthélémy est mort, assassiné dans son appartement parisien à l'instigation de son fils.

Une ballade jazzy et douloureuse… un requiem pour un amour de rien… Un beau désastre, en somme.

Olivier Mony - Livres Hebdo

Monsieur Gagarine

ISBN : 9782070133314

Extrait

Une petite fille des années 1960 se souvient de son père et du héros de son enfance: le cosmonaute Youri Gagarine.

Un roman d'apprentissage de la désillusion. Les notations sont poignantes, les images saisissantes. On croirait entendre du Ravel.

Gérard Guégan

 

JTM n'est plus disponible en librairie. Si vous souhaitez vous le procurer, il vous suffit de vous adresser directement à l'auteur (voir onglet Contact ou bas de page).

 

A paraître…

Après Monsieur Gagarine

consacré à la relation entre une fille et son père confrontés au modèle trop

parfait pour être vrai du héros incarné par un cosmonaute,

Après JTM

qui mettait en scène le face-à-face mortifère d'un père défaillant

et d'un fils de la jeunesse dorée à la dérive,


Marie Michel poursuit son exploration des méandres de la relation familiale.

Avec Des gens parfois gais,

elle remonte aux années 1960 marquées par la guerre d'Algérie

et le tournant de la société de consommation.

DesGens.JPG
 
PortCanakkale.JPG

Le voyage en Orient


A l'automne 2000, Marie Michel signe son premier roman qui se déroule sur la côté Est de la mer Egée,

dans un village où cohabitaient autrefois les Turcs et ceux que l'on appelaient alors les

«Grecs d'Asie Mineure». Cet ouvrage intitulé:


Les Faïences bleues

ISBN: 979-10-96011-17-9

Extrait


marque le début d'un voyage vers l'Orient qui durera une dizaine d'années…

Photo: © Marie Michel - détroit des Dardanelles - Çanakkale

 
 
IMG_0232_edited_edited.jpg

Reporter à Istanbul


Marie Michel qui s'est d'abord consacrée au journalisme s'installe à Istanbul en 2002.

Elle devient la correspondante d'un grand quotidien français sous son nom de presse:

Marie-Michèle Martinet.

Traductrice littéraire

A son retour en France en 2006, elle s'inscrit à l'école des Langues Orientales à Paris (INALCO) pour

y perfectionner sa connaissance de la langue et de la culture turques. Dans le prolongement de

cette formation, elle signe plusieurs traductions littéraires du turc au français:


Chroniques d’un journaliste assassiné

de Hrant Dink – Galaade éditions, 2010

ISBN : 978-2-351-76072-7


Mélodie secrète,

de Fatih Özgüven, in Istanbul, R.Laffont, coll. «Bouquins», 2010

ISBN : 978-2-221-10732-4